Thursday, October 30, 2014

911 pizza

Une autre preuve du pouvoir phénoménal de la pizza.

L'incroyable histoire d'un SOS dissimulé derrière une triviale commande de pizza: elle se fait battre par son gros moron et réussit à faire comprendre au préposé de 911 qu'elle est dans le trouble et qu'elle ne peut pas parler en prétendant commander une pizz.
 Via

Wednesday, October 15, 2014

Les aventures de la sirène Starbucks

 Starbuck
La revue Adweek nous présente un jeune illustrateur coréen qui s'amuse à inventer de petites scènes mettant en vedette la sirène de Starbuck.   Cliquez sur le lien et allez voir les quelques exemples disponibles.  Vous allez voir, c'est frais et jouissif.  Je vous attends.

Chouette, hein?  Non seulement, il s'agit de fort belles illustrations, mais ça illustre parfaitement un chemin très riche et innovant que trop peu de marques osent prendre afin de placer  leur entreprises ou produits au coeur même d'une narration multidirectionnelle évolutive qui interpelle directement (et intelligement) le consommateur.  Un peu comme Google le fait jour après jour, en modifiant son logo.  La marque demeure la même tout en ajoutant une nouvelle dimension quotidienne à sa réalité - l'enrichissant du même coup, tout en évitant le bombardement 360 du sempiternel même message publicitaire.

Si j'étais en charge des coms chez Starbucks, je prendrais un petit espresso pour me réveiller et texterais dare-dare Soo Min Kim afin de lui offrir un beau gros contrat... ou du moins, une passe à vie dans tous les Starbucks de la planète ;)

Vous pouvez suivre Soon Min sur sa page Faceboook perso juste ici >

Friday, October 10, 2014

Pause Kit K

Quand une signature devient elle-même la pub, même si partiellement cachée, c'est que la job est faite.   Bravo JWT Londres!

Seinfeld et son Clio

La permanence de l'éphémère

La seconde édition du beau Blender fraichement publiée sur le site des amis d'Ogilvy Montréal.

Friday, October 3, 2014

Bienvenue chez Miron & cies



Le ouèbe évolue, à ce que l'on dit.  Ce que l'on appelait voilà encore si peu longtemps le multimédia est actuellement qualifié de "nouveaux médias", même si la bonne vieille bannière doit s'approcher de la vingtaine, mine de riené  Bientôt, on parlera probablement de nouveaux médias traditionnels et de ouèbe 9.0.

Bref, le ouèbe évolue.  Et votre humble serveur de pizza aussi.   Je vous invite donc à découvrir mon tout nouveau site, miron & cies.  Celui-ci sera appelé à devenir quelque peu l'évocation virtuelle de mon hémisphère gauche numérique, alors que pizza4all deviendra de plus en plus (même s'il l'était déjà pas mal merci!), celle de mon hémisphère droit.  Donc, si vous cherchez du côté songé et pratico pratique du numérique, c'est sur miron.co que ça se passera.   Si vous cherchez plutôt des trucs numériquement disjonctés, ne quittez pas, vous êtes à la bonne place.  Et si comme moi, vous vous situés en plein milieu, ben suivez-moi sur les deux sites ;)

Au plaisir de vous revoir, ici ou là-bas!

Visitez miron.co >

Friday, September 5, 2014

hashtagmyass



Le mix de vos posts Instagram, sur un derrière-fond de dance music.
hashtagmyass.com

via @GaboRousseau

Monday, July 7, 2014

Extorsion à la pointe

Une histoire de racket virtuel incroyable. Des propriétaires de pizzerias ont été victimes de tentative d'extorsion de filous virtuels qui exigeaient de se faire verser1 bitcoin afin de se prémunir contre des attaques virtuelles.

Advenant un retard à payer, la mise montait à 3 bitcoins, soit quelques milliers de dollars, à défaut de quoi, les restaurateurs était menacés d'évaluations négatives sur Yelp, le Better Business Bureau  et autres organisations de ce type, ainsi que de SWATing, des appels anonymes à la police pour rapporter des crimes violents ou des transactions de drogue à l'intérieur des établissements.

La particularité de ce type d'extorsion est qu'il est totalement anonyme, de l'envoi de l'avis d'extorsion aux actions jusqu'au paiement en bitcoins.

Domino's en France a d'ailleurs récemment refusé de payer 40 000$ contre la menace de pirates de rendre publiques les informations privées de 650,000 clients de la chaine de pizza.


L'impression que l'on n'a pas fini d'entendre parler de ce nouveau marché lucratif pour les organisations interlopes.  

Thursday, June 26, 2014

Gare aux PVTIs

Après le test Domino's, voilà que les russes en remettent avec les PVTIs (pizzas volantes très identifiables).  Dorénavant, il est possible de se faire livrer une pizza par drone.  Parait-il qu'on pense même à remettre en service les spoutniks pour livrer à la station orbitale.

via