Tuesday, April 29, 2008

Le iPhone s'en vient

Rogers et Apple auraient enfin conclu un accord: le iPhone touchera enfin (officiellement) le sol canadien au courant de l'année.
via

Friday, April 25, 2008

Le jeans clavier : question de doigté

Le designer Eric de Nijs a conçu pour les geeks (z'êtes pas sûr si vous l'êtes? Cliquez ici) un clavier directement encastré dans un jeans. Bonne nouvelle pour ceux et celles qui surfaient d'une seule main, vous pourrez dorénavant utiliser les deux! Suivra bientôt la bobette joystick, j'imagine ;-)
via

MyYahoobook?

Tiens donc... un an après Facebook, voilà Yahoo! qui se réveille et qui décide d'ouvrir tout grand ses portes aux développeurs externes. Un autre pas vers l'OpenSocial, cette plateforme universelle permettant aux divers sites sociaux de s'imbriquer l'un dans l'autre de façon seamless comme disent si bien les inuktituks. Dans la mesure où Yahoo! développera en ce sens, bien entendu. À suivre...
via

Tuesday, April 22, 2008

10 applications Twitter

Twitterez-vous? Si oui, voici 10 applications qui donneront un oumph supplémentaire à votre utilisation de cet outil révolutionnaire par sa simplicité et son adaptabilité.
via

Friday, April 18, 2008

pizz & ouèbe, Marseille-style

Hier, on s'est fait un pizz n ouèbe intensif. Tellement intense en fait qu'on en a oublié de se commander la pizz et qu'on s'est plutôt reviré vers l'option sanouiches d'hôtel, histoire de pas succomber. On s'est toutefois repris aujourd'hui en allant luncher chez Villa Dona de délicieuses fours à bois sans four à bois grâce à un four que Jean-Pierre, le patron, a commandé de... Montréal! Ici, la pizza n'est pas qu'un mets, c'est une religion. J'endosse cette philosopie à 100%.

Et ce soir, histoire de se récompenser d'une journée tout azimut, on s'est offert un petit 5 à 7 chill-metal improvisé. Histoire de pas perdre le rythme, on a été se chercher quelques pizz au camion de Pizza Bianca où à l'achat de 3 pizz, t'obtiens une bouteille de rosé. J'endosse ce système de fidélisation à 100% également.

Peuchère, où elle est cette pizza?

Pas parce qu'on en fait un métier qu'on en sait tout, il y a toujours place à l'apprentissage. C'est ce qui fait la beauté de la chose. Je suis à Marseille par affaires pour quelques jours. Hier soir, après 48 heures de finalisation de documents, de voyage et de présentation, j'avais comme un petit creux. Ouvre Google Maps France, trouve mon hôtel et cherche, cherche, cherche quelque chose pas loin de l'hôtel. Il pleuvait (à Marseille!), j'étais épuisé, j'avais pas le goût d'aller ben loin et de m'enfarger dans les verres de pastis. Juste une petite pizz puis hop! dodo.

Trouve rien. Je bouffe rapidement à l'hôtel et je me couche. J'arrive pas à dormir puisque je suis en train d'inventer un super outil pour les voyageurs qui permettraient à ceux-ci de trouver des locations en fonction d'où ils sont. Ce matin (enfin, mon matin, pour vous il est 3h15 du matin, les derniers sortent des bars, pleurant la défaite de la Ste-Flannelle), bref ce matin, je retourne sur Google Map France et duh! découvre que ce super outil était là, depuis toujours, tout juste sous mon nez (que j'ai comme excuse d'avoir un tantinet très présent).

Bref, au cas où tout comme moi vous ignoriez la fonction, voilà! Suffit de trouver l'endroit où l'on est puis de sélectionner "Rechercher à proximité" dans la petite boite informative qui apparait. Y a pas plus simple.

Plus besoin de trouvers un riche actionnaire pour partir un startup, vous pouvez aller vous recoucher... ou bien venir me rejoindre à une des pizzerias marseillaises illustrées en mortaise.

Thursday, April 17, 2008

Quoi de neuf à l'Horizon?

Du judging en veux-tu, en voilà? Cette fois, ce sont les Horizon Interactive Awards, une compétition qui prétend mettre l'accent sur la valeur de production. Pas bête.

Wednesday, April 16, 2008

grosses pubs plates ciblées sur facebook

Hier, on s'acharnait sur moi allègrement sur ma page facebook. En deux visites, deux pubs consécutives pour me faire perdre du poids. Rendu fort le micro-targeting, non? En fait, pas vraiment. Que j'aie plus de quarante ans et donc que j'aie potentiellement une (toute petite) tendance à la protubérance bedonale, ça m'apparait quand même comme une longue shot. C'est à partir de là que la vraie création commence.

Premier point, personnalisation. Vous connaissez pas juste mon âge, vous connaissez également mon sexe. Montrez-moi donc plutôt une photo d'un mec - pas que ça me plaise plus qu'il faut, mais moi, quand je vois le joli petit bedon plat de la jeune dame, j'pense à plein de choses, mais absolument pas aux mots régime ou diète. Et au lieu de la passer n'importe quand, concentrez-vous donc après l'heure du diner ou du soupe ou après la game de hockey - et jouez là-dessus. Mais surtout, surtout, évitez donc que votre pub sente la pub cliblée. Moi, je le sais que j'ai plus de quarante ans. Vous aussi. Donc pourquoi une copie misant sur l'âge comme hameçon? Le seul impact que ça l'a, c'est que ça me rend conscient que vous m'avez targetté en fonction de mon âge - et donc, ça me crisse le doute. Si j'annonce dans la revue ELLE, mon titre doit-il demander "Vous avez des trompes de Phallope? Voici les nouvelles ballerines pour femmes trucmuche!"

Pourquoi pas focusser sur un autre point de copie complémentaire à mon âge (les risques de complication coronorienne et autre, l'art et l'importance de bien s'alimenter sans se faire chier, les joies de l'exercice (surtout pendant les éliminatoires, afin d'appuyer nos CH) et pleaze... faites-le donc d'une façon interpellante, intriguante, amusante. J'suis peut-être gros, mais pas imbécile ;-)

Rendez-moi complice de votre putain de pub plate plutôt que de me l'imposer. Après tout, c'est pas sur un panneau routier quelconque que vous affchez vos merdes, c'est sur MA page facebook. L'endroit ou je vais chiller, m'informer, jaser..., bref chez nous! J'imagine la tronche de Mark Zuckerberg lorsque j'entrerai dans son salon jeudi soir pendant la partie de hockey et que je me montrerai la bedaine en hurlant :
Get loss e-pais
For owners of Facebook!
More Ads ? I Advertise you not to

Tuesday, April 15, 2008

Applied Arts Interactive 2007 : les gagnants

Ce matin, la souris encore endormie, je surfe au gré des clics... tiens allons faire un petit tour sur Applied Arts. Oh surprise! voilà t'y pas que je découvre que deux projets sur lesquels j'avais bossé chez marketel se sont mérités un prix: le site canapasdeprix.ca de Mastercard et la bannière Mix des Fêtes de la SAAQ. Ben coudonc, on va les prendre! Un beau gros bravo à ceux qui ont bossé sur ces projets, en espérant qu'on vous avait dit que vous aviez gagné ;-)

Monday, April 14, 2008

Soirées des porftolios : ihaveanidea ou youdonthavaclue?

Vous connaissez la Soirée des Portfolios? Organisée à travers le monde par ihaveanidea.org, le 8 mai prochain aura lieu chez Sid la sixième de cet espèce de speed dating publicitaire mettant en contact étudiants et directeurs de création émérites. À tour de rôle, chaque étudiant inscrit présente son portfolio à un dirlo. Après quelques minutes, switch! On change de place et on refait le même baratin au prochain dirlo, idéalement en réajustant le tir suite aux judicieux commentaires du premier. Quoiqu'il puisse arriver que le second contredise le premier... car c'est pas toujours du même avis ce beau monde là.

J'ai eu l'occasion de participer à cet événement voilà 2 ans (comme dirlo, pas comme étudiant évidemment!) et j'avais trouvé la formule ben trippante. Le seul hic, peu ou prou de ouèbe. Et quand je regarde la liste des directeurs créa de cette année, je constate qu'ihaveanidea n'a vraisemblablement pas idée à quel point le ouèbe prend une place de plus en plus importante dans le mix publicitaire. En dépense média seulement, il a clenché la radio et l'affichage, et si je me souviens bien de ce que mon pote Rob me disait, d'ici 2 ans, il dépasse le journal. Dans 7 ans, beubye la téloche.

Et pendant ce temps, outre le fait que les universités n'offrent pas grand chose côté interactif, on envoie des étudiants se faire conseiller par des gens hyper talentueux mais qui ont pour la chose ouèbe le même intérêt que moi pour les spectacles de fin d'année à la maternelle : cute, rien de plus. Caltare, faut former la relève vers où s'en va la pub, pas d'où elle vient.

Parlez en à ceux qui bossent et engagent dans le ouèbe présentement. La relève, y en n'a pas! Les jeunes qui sortent de l'école savent même pas c'est quoi une bannière, ils ne pensent qu'à faire leur premier 30 secondes télé. Tusuite... Alors, quand on les engage, non seulement faut les former, mais faut en plus les déprogrammer... Relax mon pitou, la télé, il s'en fait de moins en moins, pi c'est pas toi qui va la faire, c'est le senior là-bas qui attend sa télé semestrielle.

Juste pour le fun. Imaginons un événement similaire où les Dominique, Martin (tiens, ça pourrait faire un bon duo comique ça!), Katerine, Patrice, Éric, Pierre-Étienne, Jean-François, Thane, Jennifer, Nicolas, Janine, Mickael, Marian et autres wébeux de premier niveau pourraient rencontrer des jeunes étudiants désireux d'en savoir plus sur le ouèbe et spotter le nouveau talent. M'semble que ça serait bien, non? Me semble que ça forcerait les ti-culs à se mettre une couple de trucs interactifs dans leur portfolio. Me semble qu'on commencerait à refléter un peu plus notre nouvelle réalité, non?

Malheureusement, mon bureau n'est pas assez grande pour recevoir tout ce beau monde. Va falloir attendre qu'une plus grosse boite ouvre ses portes à la cause. Moi, en tout cas, j'suis partant.

Saturday, April 12, 2008

On fait la vague sur Facebook

Petit exercice viral en l'honneur des troupes du bleublancrouge. Avis aux amateurs de la Saint-Flanelle, nos Glorieux bénéficient maintenant de l'appui de leurs fans sur Facebook. Qu'ils aient l'avantage de la glace ou non durant les séries 2008, chaque but sera ponctué d'une vague virtuelle formée de l'appui collectif de tous les membres du groupe "la vague pour les CH" sur Facebook.

Pour partiper, il suffit de faire la vague à même son status (exemple : en postant oooOOOOOoooo!!!) lorsque le Canadiens la met dedans et d'inviter ses zamis sur Facebook à en faire autant. J'sais pas pourquoi, mais m'semble que ça ferait une mauzusse de belle petite application à développer, non? Hockey... Bière... Bars... Croustilles... Chars... Vêtements de sport... Pizzerias qui livrent durant les matchs???

Entéka, en attendant, histoire de vous mettre dans l'ambiance, allez donc écouter un extrait de l'excellente GoHabsGo! de Yungster sur sa page MySpace juste ici.

Bons matchs!

Naymz : quand le 2.0 utilise (mal) la promo

Il y a de cela quelques mois, je m'étais inscris par curiosité à un (autre!) site de réseau social, Naymz. Clair challenger de LinkedIn, le produit se veut un point d'entrée dans le joyeux monde de la business et vise à empowering reputable professionals. Particularité distinctive, sur Naymz, plus tu es actif, plus te mérites des RepScores, des points te donnant droit à des fonctionnalités supplémentaires. Ainsi, si tu ajoutes ta photo, t'as un RepScore. Si t'ajoutes ta ville, t'as un autre RepScore. Juste le fait de revenir sur ta page te donne un autre beau RepScore. Bref, plus tu montres que tu existes, plus on te "récompense". Tellement archaique comme système qu'après 5 mois (et une ou deux visites), je suis rendu à un gros 10 points!

Personnellement, j'ai un petit problème (et de gros doutes) avec ce type de fonctionnement forçant l'inscription, surtout quand ça semble être l'unique point différenciateur du site. En fait, parce qu'on me propose de me récompenser parce que j'inscris la ville où j'habite ou le nom de mon employeur est un excellent frein à ce que je le fasse. Ça crisse le doute, comme diraient les chinois.

Par ailleurs, je crois beaucoup à ce modèle quand on l'utilise en parallèle d'une proposition ou d'un service déjà existant, mais surtout afin de créer de la valeur ajoutée. Le système de jetons de voir.ca en était déjà un bon exemple. Le site existait déjà par lui-même, offrait un contenu qui lui était propre et bénéficiait d'une bonne masse de lecteurs. En ajoutant son système d'accumulation de jetons afin de pouvoir participer à des enchères (de produits en phase avec la nature même de Voir : films, spectacles, escapades - on garde le focus en plus!), il ne forcait pas bêtement l'inscription de nouveaux lecteurs. Il ouvrait de fait la porte à un véritable 2.0 productif, des années avant qu'on en parle.

En donnant la parole aux lecteurs de Voir qui avaient des choses à dire, on récompensait ainsi la création de nouveau contenu, ce qui apportait ainsi une nouvelle dimension de lecture aux articles existants. J'exemple : un journaliste adore un resto, mais 8 autres personnes y ont vécu de mauvaises expériences et 4 autres ont adoré. Résultat, mon interprétation globale est évidemment teintée de tous ces témoignages, en tout cas beaucoup plus complète que si je n'avais lu que le commentaire du journaliste.

Qui plus est, en lisant ces commentaires, je pourrais constater que telle personne a des goûts similaires aux miens, devenant elle-même, une nouvelle source première d'inspiration/confirmation pour moi, au même titre que le journaliste puisque je peux maintenant suivre ces propres interventions. voir.ca a si bien compris ça que maintenant, les membres peuvent même écrire leurs propres articles (mais tout comme les journalistes, faut qu'ça passe devant le rédac' en chef). Et si j'ai bien vu, le système de points d'enchères a même disparu : la récompense est maintenant le geste créateur par lui-même et non pas le vil nanane qu'on utilise de façon désepérée afin de faire lever la sauce comme semble le faire les amiz de chez Naymz.

Cette image a été saisie sur ma page inbox de Naymz. Il s'agit là des plus récents messages que j'ai reçus (que je n'ai pas lus encore, et que je ne lirais jamais, non plus). Ça donne une bonne idée de l'obsession promotionnelle de la bibite, (surtout que pour chacune de ces notes, il y avait en plus un courriel qui m'était expédié). Les seuls messages que je reçois sur Naymz proviennent de Naymz eux-même qui tentent par tous les moyens de me rendre de plus en plus actif et à m'inscrire à d'autres trucs, payants ceux-là. Et mon seul ami est un headhunter américain à qui j'avais parlé sur LinkedIn voilà 1 an et demie déjà, et qui m'a évidememnt retrouvé sur Naymz puisqu'il est impossible tant physiquement que virtuellement de disparaitre du collimateur d'un headhunter qui a faim ;-)

Hey guys, ce n'est pas qu'on Naymz pas votre site (jeu de mots de niveau C-), le problème, c'est qu'il ne m'apporte rien que je n'ai déjà ailleurs. Et ce n'est pas à coup de morceaux de robots, de timbres Gold Star ou de déroule le rebord que vous gagnerez en pertinence. Mais c'est pourquoi je me déciderai bien un de ces jours à m'y désabonner.

Ça alors! Alors que je concluais ce billet au paragraphe précédent, j'ai noté que je venais de recevoir un nouveau courriel. Imaginez-vous donc que c'était Naymz qui m'avisait que je venais de recevoir un visiteur sur mon site - de toute évidence, moi! En cliquant sur le lien, je tombe sur une offre de monitorer le trafic sur ma page Naymz moyennant 95.50$ par année! Fan-tas-tique!!! Je vais payer 100 piasses par année pour qu'on me dise que je viens de visiter mon propre site... je m'abonne de ce pas ;-)

Thursday, April 10, 2008

Juge aux Golden Awards de Montreux

Les Summits à peine terminés, (pas beaucoup de québécois, j'en ai remarqué seulement un, mais je jugeais que la moitié des soumissions), voilà que je me rembarque sur un autre sretch en mode sprint avec les Golden Awards de Montreux. 26 juges d'un peu partout dans le monde, dont je sais pas combien qui se concentreront sur les pièces interactives avec moi. Une seule petite semaine pour juger une centaine de pièces! Et pas question de négocier du temps avec eux, sont réglés comme une horloge... suisse ;-)

Wednesday, April 9, 2008

SoDA : idée flate ou pétillante?

Y a nos amis numériques de l'autre côté de la frontière qui ont cru bon former leur propre association - la SoDA (Society of Digital Agencies) - afin de représenter leurs intérêts spécifiques, notamment en ce qui concerne l'établissement de normes au niveau des appels d'offres. Aussi au menu, le partage et l'éducation, ce qui ne peut pas nuire et est somme toute tout à fait d'à propos en cette ère du deuxpointszéro. Typiquement américain, l'association se proclame the voice of the interactive industry worlwide. À suivre...
via

Tuesday, April 8, 2008

url versus mot-clé?


Lu ce billet sur La Vigie qui se questionne sur une "tendance" à publiciser le mot-clé à taper dans l'engin de recherche plutôt que le sempiternel url qui vient clore la communication. A priori, pas bête, mais en même temps un bel incitatif pour la concurrence d'acheter ce mot-clé, non?

Le futur du ouèbe : Epic 2015


via

Monday, April 7, 2008

Google Video fait dans la guerilla

Campagne toute simple comme on les aime de Google Video en Allemagne. Dans des endroits publics, des cadres vides avec, au haut, une simulation d'une recherche Google. En regardant par le cadre, on découvre le fruit de sa "recherche". Comble du rigolo (ou du vlan dans les dents), j'ai découvert cette campagne sur Dailymotion ;-)

Friday, April 4, 2008

Musique en ligne : Apple dépasse Wal-Mart

4 milliards de tounes plus tard, Apple a dépassé en février Wal-Mart aux É-U dans les ventes de musique en ligne, se démarquant ainsi du même coup des autres challengers que sont Best Buy, Amazon et Target.

Payant le iPod? C'est rien, attendez que le déploiement mondial iPhone soit terminé. Non seulement Apple va-t-elle ainsi assurer son avance auprès de tous les HMV de ce monde, mais elle va probablement devenir aussi le plus grand fournisseur de téléphonie au monde. Apple fait en effet plus d'argent en obtenant une partie des sous générés par l'abonnement généré par la vente d'un iPhone (10$ par mois pendant 24 mois avec AT&T aux É-U: 240$) qu'avec le profit de la vente de l'iPhone lui-même (80$).

Pour l'instant le modèle fonctionne uniquement because le statut exclusif dont bénéficient les fournisseurs de téléphonie, mais il est clair que d'ici quelques années, les fournisseurs de téléphonie devront inévitablement généraliser ce nouveau modèle de partnership fabricant/fournisseur. À preuve, on voit les autres fabricants de PDA/cellulaires cherchent maintenant à entrer dans la course eux-aussi. Résultat: chaque modèle va avoir son fournisseur de téléphonie exclusif jusqu'à ce que le système pète, s'ouvrant ainsi à l'ensemble des joueurs. En attendant, y a les hackers qui s'efforcent d'accélérer le processus ;-)
via

Chicken chicken


via

Vous êtes-vous fait rickroulé mardi dernier?

rickrolled Des millions d'internautes se sont fait jouer un beau poisson d'avril par YouTube mardi dernier lorsque l'ensemble des liens "Features" ont été détourné vers un vidéoclip tout ce qui a de plus cheesy du "célèbre" Rick Astley, une vedette de la fin des années 70. En fait, l'action de trompeusement diriger un lien vers quelque chose qui concerne Rick Astley est une pratique ouèbe qui se pratique depuis un petit moment déjà, au point tel où l'on a baptisé cette action de "rickroll", phénomène décrit sur wikipedia.
via

Thursday, April 3, 2008

Rebecca Coggan : heureuse lauréate k@feteria

Hier soir avait lieu la remise officielle de la Souris Féroce à la première gagnante du concours k@feteria, Rebecca Coggan, pour sa contribution au site girlsport.com. On reconnait sur la photo l'heureuse récipiendaire recevant le superbe trophée (!) des mains même de son créateur, Guillaume Braun d'akufen.

Très belle soirée, on a bien jasé, bien rigolé. Les cartes d'affaires circulaient presqu'autant que les bières, ça discutait ferme, et fort probablement que de ces rencontres naitront de nouveaux projets, de nouvelles alliances, de nouveaux contacts. Et c'est le but de ces rencontres. Cet été, on se fera sûrement un autre petit get-together et cette fois, ô jouissance anticipée, sur une terrasse ;-) Bon printemps la gang!

Tuesday, April 1, 2008

Digital Marketing Awards : co-président du jury et une campagne très geek co-signée pizza4all/bluesponge

Une autre nouvelle fumante sortant tout juste des fours interactifs de pizza4all. Après avoir siégé sur les jurys de plusieurs concours de communication interactive internationaux dont les London Interactive Awards, les New York Interactive and New Media Awards, les Cresta Awards et les Mobius Awards, je co-présiderai la cuvée 2008 des Digital Marketing Awards, de concert avec Michael Gramlow, directeur de création - Dentsu Canada.

La tradition voulant qu’un des co-président développe la campagne publicitaire de l’événement, j'ai pris la puck cette année, et avec Marian et les amis de bluesponge, on a développé une campagne mix délurée (imprimé et interactif) démontrant qu’on gagne tous à réveiller le geek qui sommeille en nous!

Cette campagne en deux volets (période d’inscription et vente des billets du Gala) aura comme pierre angulaire le bientôt célèbre Geek-O-Meter, un outil scientifique permettant de mesurer très précisément son taux de geekomie et d’en communiquer fièrement les résultats à ses amis. Il sera en ligne dès le 3 avril alors que la campagne publicitaire débutera le 14 avril prochain. Je vous montrerai plus tard l'imprimé, mais en mortaise, vous avez déjà un petit aperçu du output d'un test GoM avec votre humble serviteur comme victime;-)

Piloté par le magazine Marketing, les Digital Marketing Awards viennent récompenser depuis plusieurs années les meilleurs coups interactifs canadiens. J'ai d'ailleurs eu l’honneur de faire partie du palmarès à quelques reprises, notamment pour les comptes de Volkswagen (Palm Arnold), Air Canada, MasterCard et Infopresse (Marketel/McCann-Erickson).


Crédits :
Direction de création : Marian Kolev & Normand Miron
Direction marketing : Anna Sjostrom
Design : Mathieu Trudel
Rédaction : Émilie Grenier
Programmation : Briac Guibert
Coordination : Sandra Bagaria
Photographie : Jorge Camarotti
Cliente : Karen Falkenberg