Tuesday, May 12, 2009

Un faux blogue pour une vraie cause

Ça va pédaler dur sur les blogues. Alors qu'on s'affaire au lancement officiel de bixi aujourd'hui, Patrick Lagacé nous apprenait comme par hasard ce matin que le blogue À vélo citoyens (AVC) était en fait un flog (de l'anglais fake blog, donc faux blogue). Allez lire l'histoire, je vous attends.

En réponse à un commentaire d'un lecteur outré d'avoir été désabusé, AVC répond: "Le blogue n’a jamais été un faux blogue. Tout ce qui y est écrit est d’intérêt pour la communauté du vélo à Montréal. Il n’y a rien de mensonger dans l’information qu’on y trouve. Nous avons toujours voulu être respectueux de nos lecteurs. C’était, bien humblement, la seule façon qu’on avait de vous intéresser à notre projet et il semble qu’on ait réussi. Des milliers d’adeptes du vélo comme vous nous ont suivi sur notre blogue. Nous en sommes heureux. Il fallait qu’on attire votre attention et ce n’était pas évident dans cette jungle du web."

En bon fils de pub que je suis, j'ai un peu de difficulté à acheter le fait qu'il s'agissait là de la seule façon d'intéresser les gens au projet, mais passons. Le problème n'est ni le blogue, ni le contenu. C'est d'avoir créer des flogueurs, c'est tout. Z'auraient pu faire le même contenu avec du vrai monde, ça l'aurait marché aussi bien (d'ailleurs, jusqu'à ce matin, ça l'a marché!). Le vélo, le monde aime ça. Le principe bixi, personne ne peut être contre. Donc pourquoi se donner la peine d'inventer du faux monde pour attirer l'attention? Si au moins, il y avait eu un stunt reveal et qu'on avait découvert que c'était en fait Geneviève Jeanson, Richard Virenque et Greg Lemond qui se cachaient derrière ces personnages, je dis pas, mais c'est même pas ça.

Quand le monde a découvert qui se cachait derrière Lonelygirl15, toute la terre avait crié au génie. Cette fois-ci, pas sûr que ça va pas être le cas. Parce que justement, cette fois-ci, le sujet était quelque chose de très important pour les gens. Pas un show ou une annonce de papier-cul. Une affaire vraie dans laquelle les gens se sont impliqués. Et quand on mélange les vraies affaires avec les fausses affaires, y a un risque de piquer une fouille.

Anyway, pas une raison pour perdre les pédale ;-) Longue vie à bixi!

9 comments:

Longboard-Montréal said...

Don't fuck with people...

Dans tous les cas ça a fait parler de Bixi et son image n'a pas été altéré...

Me demande si l'agence ne vient pas de créer un nouveau concept: Se faire taper sur la tête pour faire mousser la notoriété de son client. Le fameux adage "Parler en mal, parler en bien mais parlez en ... "

B.

Pascal Henrard said...

On se serait fait rouler?

Nattahnam said...

Personnellement, ça ne me fait ni chaud ni froid. Et je suis surprise de voir le tollé que cette opération a créé alors qu'il doit bien y en avoir plusieurs dizaines ou centaines d'autres en cours sur Facebook au moment d'écrire ces lignes.

Dans un autre ordre d'idées, en constatant le nombre de gens qui se plaignent aujourd'hui d'avoir été "trompé" par de "faux amis" inventés de toute pièce qui ont eu accès à leurs photos et à leurs renseignements personnels, ça ne met qu'en évidence l'utilisation imprudente qu'ils font d'un outil comme Facebook. Pourquoi ajouter des inconnus à ses amis Facebook? La responsabilité revient à chacun de bien gérer ses contacts et le contenu qu,il publie sur Facebbok voyons....personne ne tord le bras à personne pour que ton adresse, ta compagnie, ta photo en bikini buvant un Pina Colada, etc, ne se retrouvent dans tes infos personnelles. Bref, c'est un autre sujet...

Normand Miron said...

Comme dirait Julie, stivident Nattahnam que les blogueurs puristes n'allaient pas se faire prier pour se faire aller le clavier ce matin suite à la sortie drôlement bien timée de Lagacée (à croire qu'il fait partie du complot)!

Pour une fois qu'un eCanular se produit chez nous ;-) Wikipedia, nous voilà!

Marc-André Lavoie said...

Pas fort, surtout qu'il y a sûrement des milliers de passionnés de vélo qui attendent juste ça, des occasions d'être payés pour blogger sur le sujet...

Marc-André Lavoie said...

Photoshopper les cuisses des mannequins ou garnir ses infopubs de faux témoignages de faux clients, ça fait partie du quotidien chez les médias traditionnels.

Ça ne fait monter personne aux barricades. Il y a un fossé vertigineux entre le média et le consommateur; fossé dans lequel le média traditionnel peut pisser autant qu'il veut sans que ça sente.

Sur le web, le fossé s'est rempli, et a même été gazonné. Et on ne vient pas pisser sur le gazon du consommateur sans en payer le prix.

Normand Miron said...

Pour rester dans l'analogie botanique Marc-André, si je me fais l'avocado du diable, la différence c'est qu'en trad, c'est écrit "Publireportage" en haut de la pub. Alors que là, j'imagine que les gens se sentent "Potiron" d'avoir cru en cette salade.

L'homo deuxpointzérus est crédule, c'est dans sa nature.

Ram said...

Je me demande à quel point ça va affecter la réputation et crédibilité de Morrow

Normand Miron said...

@Ram Bah, si ça se trouve, ça va surtout le faire connaitre. Les vieux de la pub se rappellent de lui, mais les plus jeunes, non. J'ai l'impression toutefois que son prochain projet ouèbe risque d'être plus deuxpointszérotically correct ;-)

Après tout, le filling de forum, c'est vieux comme le monde... euh comme le web. Rares sont ceux qui n'ont pas commis ce péché véniel au moins une fois. Lui, il s'est fait prendre la main dans le sac.